Baloon lève 1,8 millions d'euros pour accélérer son déploiement en Afrique



Communiqué de presse du 15 juillet 

Lire les articles :

Baloon, leader du courtage digital en Afrique francophone, annonce aujourd’hui un nouveau tour de table d’1,8 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques pour accompagner son développement dans les 3 nouveaux pays où elle s’est lancée.

Créée en 2017, Baloon développe l’assurance des particuliers en Afrique francophone par le digital. En surfant sur la forte croissance des smartphones sur un continent qui fait souvent office de précurseur, l’équipe a misé sur une nouvelle expérience utilisateur pour permettre au plus grand nombre de s’assurer simplement.

Grâce à sa plateforme propriétaire s’appuyant sur un investissement important en R&D pour développer des outils experts, Baloon permet de s’assurer en 3 photos, sans saisie, avec un paiement de la prime par mobile money. L’expérience utilisateur est simplissime et adaptée au contexte africain apportant fiabilité et transparence tant pour le public que pour les compagnies partenaires.

Pour ce troisième closing depuis sa création, Baloon s’est entourée d’un pool de business angels spécialistes des secteurs de la tech (Tatiana Jama, Nicolas Macquin, French Partner, et Thierry Vandewalle, Wind Capital), de l’assurance (Nelly Brossard, Gaelle Olivier et Pierre-Olivier Desaulle), et de l’International (Thierry Delaporte et Cyril Benoit). Bpifrance soutient également le projet depuis l’origine.

Tous sont très enthousiastes d’accompagner cette startup à impact qui favorise l’inclusion financière en Afrique.

Après avoir validé son Business Model dans les deux premiers pays ouverts que sont la Côte d’Ivoire et le Sénégal où Baloon est la référence en matière de courtage digital, cette levée financera sa croissance dans les trois derniers pays lancés : le Cameroun, le Niger et le Gabon. 

Cette augmentation de capital a pu se faire en pleine période de covid car Baloon a montré la résilience de son activité pendant cette période : « la crise sanitaire a révélé la robustesse de notre modèle car nous avons continué à nous développer alors même que les acteurs « traditionnels » étaient à l’arrêt total pendant ces derniers mois » affirme Bertrand Vialle, son fondateur.

L’équipe annonce déjà que cette enveloppe est la première étape d’une levée institutionnelle qui est en cours et devrait être bouclée d’ici à la fin de l’année.