Vivatech 2019, première édition pour Baloon : Check ✅



Plongée dans une autre dimension à peine les portes du salon franchies, l'équipe s'est sentie des ailes pousser et s'est delectée des conférences inspirantes des têtes d'affiche, s'est impregnée de l'enthousiasme entreprenarial omni-présent, s'est enrichie de rencontres fructueuses pour des développements futurs...bref Vivatech 2019 restera gravé dans nos mémoires !

Un rendez-vous à ne pas rater !

Evènement incontournable du numérique, Baloon se devait d’être bien présent cette année pour cette nouvelle édition. Pour atteindre cet objectif, il a fallu anticiper, candidater, se faire connaître…et enfin le graal tant attendu est arrivé ! Nous étions sélectionnés parmi les pépites retenues par Capgemini Invent sur le thème : « Building new connections between the financial services brands and their customers ». Plus de 500 startups avaient postulé aux différents challenges proposés par le groupe Capgemini et une poignée retenues...

Une belle place pour l’Africatech

Comme 90% des startups présentes c’est donc hebergée par un grand groupe que nous avons pu participer et l’Afrique était largement représentée avec pas moins de 160 startups  présentes sur le salon. En effet le développement du numérique en Afrique est au cœur des attentions et les investissements des pays mais aussi des industriels internationaux dans le secteur sont colossaux. Comme l’a rappelé le président du Sénégal Macky Sall : « L'Afrique se développera par le numérique, qui est le socle de l'émergence de nos pays. » 

Les besoins sont grands et les initiatives à fort impact social et environnemental sont largement mises en valeurs dans les nombreux stands des grands groupes comme Total, Orange, Société Générale, Sanofi, Capgemini… Toutes ces startups s’efforcent d’apporter des solutions pour faciliter le quotidien des populations dans les secteurs de la santé, des services financiers, de l’agriculture, de l’éducation…

Nous nous réjouissons que l’AfricaTech et la Tech4Good aient le vent aux poupe cette année encore car la prise de conscience est réelle et le continent africain marche vers sa transformation grâce au développement digital.

1er temps fort : le pitch

Le salon a démarré sur les chapeaux de roue pour Baloon avec un pitch dès la première matinée. Pour cet exercice, il nous fallait désigner le/la « team member » le plus apte à remporter les suffrages ! Assez naturellement notre choix s’est porté sur Astrid, vu le thème du challenge et l’anglais étant langue officielle du salon. Notre UX designer était la mieux placé pour affronter les autres startups sur scène et répondre aux questions sur les liens entre les services financiers et leurs clients. Chez Baloon l’expérience utilisateur est au cœur de nos préoccupations. 

Superbe prestation d’Astrid, jeu de questions/réponses avec le jury parmi les 7 sociétés en lice (Zelros, Askhub, Yseop, Silkpay, Lydia, Urgentime). Puis de belles rencontres avec le public qui nous a découvert à cette occasion pour la plupart et réalisant à quel point l’impact de l’assurance sur une population précaire pouvait être facteur d’amélioration des conditions de vie et de croissance économique. 

Pour voir l'intégralité de la présentation cliquez ici : Pitch VivaTech

2eme temps fort : Rencontre avec le président Emmanuel Macron

Cette fois c’est Bertrand qui a rempli cette mission. Baloon veut changer le quotidien des africain, Emmanuel Macron a, lui, pris l’engagement d’accompagner la révolution de l’entreprenariat et de l’innovation en Afrique, cette rencontre était inévitable.

Grâce à l’intermédiaire d’une collaboratrice du président, Bertrand a pu présenter Baloon et son déploiement pendant plusieurs minutes, le président l’a chaleureusement félicité et engagé à poursuivre avec optimisme ! Cet intérêt s’inscrit dans la ligne de #ChooseAfrica, initiative lancée par l’Elysée il y a quelques semaines et coordonnée par le groupe AFD et Proparco afin d’accompagner les TPE et PME africaines.

La suite du salon a été d’une richesse incroyable avec des rencontres et des découvertes dans la zone Africatech, nombreux échanges notamment avec les acteurs du secteur de la santé en Afrique, prochaine étape de notre développement.